05 Mars 2007
 
Nouvelles du Monde des Médias:
Maroc : Lancement d’un nouvel hebdomadaire satirique

Le Canard Libéré est le tout dernier journal à faire son apparition dans les kiosques marocains. Le premier numéro de cet hebdomadaire satirique francophone, vendu 8 dirhams (0,7 euro), est sorti le 3 février. Son fondateur, Abdellah Chankou, journaliste qui a notamment travaillé pour Maroc Hebdo et Aujourd'hui le Maroc, reconnaît que son titre est un évident hommage au célèbre Canard Enchaîné français.


Ce tabloïd de 12 pages se présente lui-même comme « un journal sérieux et fiable », entièrement dédié à la satire et aux caricatures. Dans le contexte de la récente affaire Nichane, un hebdomadaire marocain arabophone condamné en décembre 2006 pour la publication d
un dossier sur les blagues inspirées de thèmes considérés comme sensibles au Maroc (voir l’article d’APN du 4 janvier), reste à voir si, Le Canard Libéré pourra jouir de la liberté d’expression. Dans un communiqué de presse, Abdellah Chankou a déclaré que sa publication aurait pour principe « le respect de la religion, de la nation et de ses symboles ».