05 Janvier 2007
 
Liberté de la Presse:
Maroc : Un hebdomadaire Marocain interdit de publication

maroc.jpg L’Association Mondiale des Journaux et le World Editors Forum condamnent avec fermeté la décision du gouvernement marocain d’interdire la publication du magazine heddomadaire Nichane, ainsi que les poursuites judiciaires engagées à l’encontre de son directeur Driss Ksikes et de la journaliste Sanaa Elaji. Le texte intégral de la lettre est le suivant :

Monsieur le Premier Ministre Driss Jettou
c/o S.E. Ambassadeur de Sa Majesté le Roi en France
Ambassade du Royaume du Maroc
5, rue Le Tasse
75116 Paris
France

4 janvier 2007

Monsieur le Premier Ministre,

Nous vous écrivons au nom de l’Association Mondiale des Journaux et du World Editors Forum, qui représentent 18 000 publications dans 102 pays, pour condamner avec fermeté la décision d’interdire la publication du magazine heddomadaire Nichane, ainsi que les poursuites judiciaires engagées à l’encontre de son directeur Driss Ksikes et de la journaliste Sanaa Elaji. Nous estimons que votre décision du 20 décembre 2006 d’interdire la publication de Nichane pour « atteinte à l’Islam » constitue une violation grave du droit à la liberté d’expression et de la presse. Cette décision, qui fait suite à la publication d’un dossier consacré par Nichane aux plaisanteries qui circulent au Maroc sur la religion, le sexe et la politique, représente par ailleurs un manquement aux engagements internationaux pris par le Maroc de garantir et respecter les libertés fondamentales. Dans ce contexte, nous souhaiterions inviter les autorités marocaines à reconsidérer les articles du code de la presse de 2002 qui enfreignent les principes internationaux de la liberté d’expression. Enfin, les poursuites judiciaires engagées à l’encontre de Driss Ksikes et de Sanaa Elaji par le tribunal de grande instance de Casablanca pour « atteinte à la religion islamique » et « publication et distribution d’écrits contraires à la morale et aux mœurs » nous semblent tout aussi inacceptables et nous demandons respectueusement au parquet d’abandonner les poursuites. Dans l’attente de votre réponse dans les meilleurs délais. Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de notre haute considération, Gavin O’Reilly Président Association Mondiale des Journaux George Brock Président World Editors Forum L’AMJ, l’organisation mondiale de l’industrie de la presse, qui est basée à Paris, défend et promeut la liberté de la presse dans le monde entier. Elle représente 18.000 journaux et regroupe 76 associations nationales d’éditeurs, des journaux et des directeurs de journaux dans 102 pays, 12 agences de presse et 10 organisations de presse régionales et internationales. Pour toute question, contactez : Larry Kilman, Directeur de la Communication, AMJ, 7 rue Geoffroy St Hilaire, 75005 Paris France. Tél : +33 1 47 42 85 00. Fax : +33 1 47 42 49 48. Portable : +33 6 10 28 97 36. E-mail : lkilman@wan.asso.fr