21 Juillet 2007
 
Liberté de la Presse:
Dernières atteintes à la liberté de la presse

Cette semaine, des atteintes à la liberté de la presse ont été recensées au Maroc, dans les Territoires Palestiniens et en Somalie.

Au Maroc, Abderrahim Ariri, directeur de publication d'Al Watan Al An, et l'un des journalistes de cet hebdomadaire, Mostapha Hurmatallah, ont été arrêtés le 19 juillet 2007 pour avoir publié une note interne rédigé par le Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST). Les locaux du journal ont également été fouillés et la plupart des dossiers confisqués, de même que l'ordinateur et le téléphone mobile de Ariri. Les autorités expliquent qu'elles cherchent à savoir comment la fuite a pu se produire.

Dans les Territoires Palestiniens, Nasser Ishtayeh, photographe pour l'agence de presse Associated Press, ainsi que son assistant, Samir Khouireh, ont été brièvement détenus le 18 juillet 2007. L'incident s'est produit alors que les deux photographes couvraient une manifestation du Hamas devant le quartier général de la police de Nablus.

En Somalie, Abdirahman Mohammed Habane, journaliste au Jamhuuriya, a été libéré après sept jours en détention. Il a été arrêté le 12 juillet. Aucune explication ne lui a été fournie. Toutefois, selon certains rapports, son arrestation pourrait résulter d'un article publié dans le Jamhuuriya le 5 juillet 2007, sur l'élection d'un chef local.

Source :
Reporters Sans Frontières (RSF), Paris