20 Juillet 2007
 
Nouvelles du Monde des Médias:
La trompeuse couverture médiatique de l’Irak

Media Channel a récemment publié un article du célèbre journaliste d'investigation Robert Dreyfuss, dans lequel il critique la manière dont les médias américains couvrent l'Irak et leur demande de poser des questions plus pertinentes. 

Selon Dreyfuss, les reportages de la presse américaine font tous le même récit d'une situation désespérée qu'ils expliquent tant par une violence sectaire endémique qu'un système politique incompréhensible. Dreyfuss avance que cette vision est si répandue, que « même un suivi régulier de l'actualité irakienne peut difficilement la remettre en question ». Il affirme que la presse pose les mauvaises questions. 

Plutôt que de focaliser sur la violence entre les sunnites et les chiites, Dreyfuss suggère de voir le conflit plutôt sous l'angle d'une lutte entre la majorité irakienne nationaliste et une faction de séparatistes. Il se demande pourquoi les médias n'abordent pas les choses sous cet angle et pourquoi les Etats-Unis soutiennent la partie la « moins populaire ».

En outre, Dreyfuss se demande comment les journalistes peuvent passer sous silence deux votes importants du parlement. Le premier demandant un calendrier de retrait et le second exigeant l'approbation du parlement irakien préalablement à toute tentative visant à prolonger le mandat des Nations Unies justifiant l'occupation américaine.

Dreyfuss insiste sur le fait que la presse aborde les faux problèmes et pose les mauvaises questions. Il incite les journalistes à s'interroger sur la décision du gouvernement des Etats-Unis à soutenir certaines parties ou à mettre la violence irakienne sur le dos de son voisin iranien. Selon lui, les réponses à ces questions offriront un éclairage différent et plus réel de la situation. Elles nous fourniront les reportages que la presse ne parvient pas à nous proposer en raison de sa dramatique incompréhension de la politique irakienne.

Source: Editors Weblog