13 Juillet 2007
 
Liberté de la Presse:
Fonds d’Entraide pour Prisonniers d’Opinion

Le Fonds d'entraide pour prisonniers d'opinion assure un soutien financier à toute personne et/ou famille d'une personne ayant été persécutée pour ses convictions, à condition de n'avoir pas utilisé la violence ni d'en avoir fait la promotion. Les bénéficiaires de ce fond doivent apporter la preuve que leur persécution est liée à leur conviction.

Les fonds sont accordés pour permettre de soulager ou d'aider à la réhabilitation et peuvent se traduire par l'octroi de produits alimentaires, de vêtements, de meubles, d'équipement, de frais de voyage et de traitements médicaux. Les subventions peuvent aussi servir à couvrir des frais plus importants tels que les dépenses occasionnées par la réunion d'une famille, les coûts liés à l'installation, à la protection internationale avec le soutien des Brigades de Paix Internationales et les frais occasionnés par une requalification de  professionnels réfugiés afin qu'ils puissent trouver des équivalences à leurs diplômes alors qu'ils se trouvent en exil.

Une organisation, basée au Royaume-Uni ou dans le reste de l'Europe, préalablement approuvée par l'organisation, devra parrainer chaque personne ou famille qui déposera une demande. Actuellement, parmi les organismes pouvant parrainer, on trouve Writer's in Prison Committee de l'organisation English PEN, Amnistie Internationale et Reporters Sans
Frontières (RSF). Le fonds ne décerne pas, par principe, de subventions rétroactives.

Le montant prévu pour les aides de secours peut atteindre jusqu' à 500£. Au délà de ce montant, les demandes sont examinées au cas par cas.

Pour plus d'informations, contactez : 

The Grants Officer Prisoners of Conscience Appeal Fund  
PO Box 36789  
Londres SW9 9XF 
Téléphone : +44 (0) 20 7738 7511 
Fax : +44 (0) 20 7733 7592
E-mail : info@prisonersofconscience.org