13 Juillet 2007
 
Liberté de la Presse:
ARTICLE 19 Demande la Libération d'un Journaliste Yéménite

L'organisation Article 19 a écrit au Premier ministre du Yémen pour demander soit un acte d'accusation précis et un procès équitable soit une libération immédiate de M. Al-Khaiwani, rédacteur en chef du journal en ligne Al-Shoura.

« Nous sommes à la fois profondément choqués et attristés par la détention de M. Al-Khaiwani, dont nous avons des raisons de croire qu'elle répond à des motifs politiques. Le gouvernement doit faire la différence entre ceux qui écrivent sur le conflit et ceux qui en sont responsables », a déclaré Agnès Callamard, directrice exécutive d'Article 19.

Arrêté chez lui le 20 juin 2006, M. Al-Khaiwani est actuellement détenu à la prison de Sanaa. Son domicile a été perquisitionné et certaines de ses affaires saisies. Une récente décision de la cour a prolongé son emprisonnement d'un mois. Il ferait l'objet d'une enquête en raison de ses liens supposés avec les rebelles qui combattent les forces gouvernementales dans le nord-ouest du pays. Nous avons aussi reçu certaines informations selon lesquelles M. Al-Khaiwani aurait été maltraité et torturé.

Connu pour ses critiques à l'égard du gouvernement, M. Al-Khaiwani a déjà été emprisonné à plusieurs reprises. Nous sommes préoccupés par le fait qu'il ait pu être pris pour cible en raison de ses positions non violentes et de sa couverture du conflit dans la province de Saada.

Dans notre lettre au Premier ministre, nous demandons une enquête immédiate, impartiale et indépendante sur les tortures qu'il aurait subi et, si ces soupçons sont confirmés, que les responsables soient traduits en justice. Nous demandons aussi sa libération ou, à défaut, un acte d'accusation précis et un procès équitable et rapide. 

Nous notons par ailleurs que les efforts du Yémen pour instaurer un environnement médiatique pluraliste et divers sont actuellement cités en exemple dans l'ensemble de la région et que la détention de M. Al-Khaiwani soulève de sérieux doutes quant à la volonté des autorités de respecter les droits de l'homme. Cet engagement figurait pourtant au coeur de l'agenda de réformes adopté par le gouvernement en 2006. Le Yémen a par ailleurs ratifié le Pacte International relatifs aux droits civils et politiques ainsi que la Charte Arabe des Droits de l'Homme.

Nous demandons au Yémen de réaffirmer sa volonté de mener des réformes démocratiques et de respecter les droits de l'homme, parmi lesquels figurent la liberté d'expression et la liberté de la presse. Aujourd'hui, il s'agit notamment de prendre des mesures concernant la détention de M. Al-Khaiwani.

Source : Article 19
Article 19 est une organisation de défense des droits de l'homme qui promeut le droit à la liberté d'expression dans le monde entier. Elle tire son nom de l'Article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme qui garantit la liberté de parole.