09 Juillet 2007
 
Liberté de la Presse:
Dernières atteintes à la liberté de la presse dans la région

La semaine dernière, des atteintes à la liberté de la presse ont été recensées au Bahreïn, aux Comores, en Irak, dans les Territoires palestiniens, en Somalie et au Yémen.
 
En Iraq, trois autres journalistes ont été tués.
 
Dans les Territoires Palestiniens, le cameraman Imad Ghanem, employé par Al-Aqsa, la station de télévision du Hamas, a été grièvement blessé par des tirs israéliens alors qu'il couvrait une incursion israélienne dans le centre de la bande de Gaza le 5 juillet 2007. Ghanem a dû être amputé des deux jambes.
 
Au Yémen, Abdel Karim al-Khaiwani, rédacteur en chef du journal d'opposition en ligne Al-Shoura, affilié au Parti de l'Union des Forces populaires, a été accusé le 4 juillet 2007 d'appartenir à une cellule terroriste. S'il est reconnu coupable, al-Khawaiwani, arrêté le 20 juin 2007, risque la peine de mort.
 
En Somalie, le siège du journal privé Shacab a été attaqué par des individus non identifiés qui ont lancé des bombes sur le bâtiment
Le 28 juin 2007 avant de prendre la fuite. Selon l'Union nationale des journalistes somaliens (National Union of Somali Journalists, ou NUSOJ), aucun blessé n'est à déplorer mais l'incendie a endommagé une machine à imprimer.

Aux Comores, le journaliste Elarifou Minihadji de Radio Ngazidja, une radio publique de l'île de Grande Comore, a été attaqué et arrêté par des policiers le 24 juin 2007 alors qu'il couvrait une manifestation. Il a été libéré le 27 juin 2007.

Au Bahreïn, Zainab Abdulnabi, journaliste pour la chaîne d'informations télévisées Al-Aalam, ainsi que son cameraman, Seyed Ali Al-Najjar, ont été arrêtés et interrogés le 1er juillet 2007. Leur arrestation est liée à une manifestation interdite par les autorités. Les deux journalistes ont été libérés dans la soirée.
 
Sources des Alertes :
Reporters Sans Frontières (RSF), Paris
Comité de protection des journalistes (CPJ), New York
Centre pour les Droits de l'Homme du Bahrein (BCHR), Manama