12 Juin 2007
 
Concours et Prix:
Prix Samir Kassir : Et le gagnant est….

« La liberté d'expression est vraiment avancée au Maroc ».

Connu pour sa plume audacieuse, Ahmed Reda Benchemsi est le lauréat catégorie «Journaliste» de la deuxième édition du Prix Samir Kassir pour la liberté de la presse. Doté de  15 000 euros, ce prix a été lancé en 2006 en mémoire du journaliste libano-palestinien assassiné le 2 juin 2005.

Organisé par la Délégation de la Commission Européenne et la Fondation Kassir, le concours a choisi de récompenser ce journaliste marocain de 33 ans pour un article sur le roi Mohamed VI intitulé "Le culte de la personnalité".
Publié le 29 juillet 2006 dans l'hebdomadaire francophone Telquel que Benchemsi a fondé en 2001, le papier primé n'avait alors provoqué aucune réaction dans les hautes sphères marocaines.

"A mon (relatif) étonnement, il n'a suscité à sa parution, l'été dernier, aucune vague particulière ... si ce n'est celle des coups de fils et des sms que j'ai reçus me félicitant de mon 'audace' », a confié Benchemsi à APN. "Apparemment, il n'y avait pas de quoi, puisque non seulement personne ne m'a reproché quoi que ce soit, en haut lieu, mais les relations de TelQuel avec le pouvoir sont restées plutôt stables depuis : pas de procès, pas de turbulences...Il faut croire que la liberté d'expression est vraiment avancée au Maroc. Tant mieux !", s'est réjoui le jeune directeur du groupe TelQuel qui édite les magazines Nichane (en arabe) et TelQuel.

Ex-correspondant au Maroc du groupe Jeune Afrique, Benchemsi s'était déjà distingué en remportant le Prix Lorenzo Natali 2004 pour la région monde arabe qui récompense les journalistes au service des droits de l'homme, de la démocratie et du développement. Gageons que son palmarès n'en restera pas là.

Vous pouvez lire l'article primé sur http://www.telquel-online.com/236/index_236.shtml