12 Mai 2007
 
Liberté de la Presse:
Dernières nouvelles sur la liberté de la presse dans la région

En Irak, trois journalistes, Raad Mutasha al-Issawi, éditeur de l'hebdomadaire Al-Iraq Al-Ghad et de l'agence de presse Al-Raad, Nibras Abdel-Razak Obaid et Imad Obaid ainsi que leur chauffeur, Hakil Abdel-Kader Alouani, ont trouvé la mort dans une embuscade près de Kirkuk le 9 mai 2007. Leur voiture a été encerclée par plusieurs véhicules qui ont ouvert le feu.

Toujours en Irak, deux attaques armées ont visé la chaîne privée Radio Dijla à Bagdad faisant un mort et deux blessés le 3 mai 2007.

Toujours en Irak, le photographe russe indépendant Dimitri Chebotayev a été tué le 6 mai 2007 lors du bombardement de l'unité à laquelle il était incorporé. Chebotayev travaillait pour l'édition russe de Newsweek magazine.

Toujours en Irak, Amal Al-Mudarress, journaliste vedette a échappé une tentative d'assassinat le 29 avril 2007. Al-Mudarres a été prise pour cible par un groupe armé alors qu'elle se rendait à son bureau à Bagdad. Elle a été atteinte de plusieurs balles. Actuellement hospitalisée, elle est entre la vie et la mort.

En Somalie, le journaliste Mohammed Abdullahi Khalif a été tué le 5 mai 2007. Travaillant pour la radio privée Voice of Peace dans la région autonome du Puntland (nord-est du pays), Khalif est mort lors d'une fusillade dans un marché d'armes illégal de la ville de Galkayo.

En Algérie, deux réalisateurs australiens, Violeta Ayala et Daniel Fallshaw ont été détenus pendant cinq heures le 2 mai 2007 par les services de sécurité du Front Polisario. Ils ont été libérés après l'intervention de responsables des Nations Unies.

Toujours en Algérie, Saad Lounès, l'ancien éditeur du quotidien El Ouma, a été condamné à un an de prison pour fraude fiscale le 18 avril 2007. Lounès est la cible de harcèlement judiciaire depuis plus de dix ans et a de ce fait perdu son journal et son imprimerie.

En Egypte, la cour pénale de sécurité de l'Etat a condamné Huwaida Taha Mitwalli à six mois de prison le 2 mai 2007. Travaillant pour Al-Jazeera et le quotidien londonien Al-Quds Al-Arabi, Mitwalli a été accusée de "possession et diffusion de fausses images de la situation interne en Egypte qui pourraient porter atteinte à la dignité du pays". La cour l'a également condamnée à une amende de 20 000 livres égyptiennes (3 500 euros). Condamnée par contumace, Mitwalli qui réside au Qatar doit retourner en Egypte pour interjeter appel.

En Jordanie, les autorités ont suspendu la publication du bihebdomadaire Al-Majd le 30 avril 2007. Selon l'organisation de défense des droits de l'homme ARTICLE 19, la publication a été interdite en raison d'un article révélant un plan secret des Etats-Unis et de ses alliés arabes qui permettrait au président palestinien Mahmoud Abbas d'éjecter ses rivaux du Hamas du gouvernement.

Sources des alertes :
Comité de Protection de Journalistes, (CPJ), New York
Reporters Sans Frontières (RSF), Paris
Institut Arabe des Archives (AAI), Amman
Réseau arabe d'information sur les droits de l'homme, Le Caire
ARTICLE 19, Londres