10 Mai 2007
 
Liberté de la Presse:
L’AMJ envoie une lettre de protestation à l’autorité palestinienne à propos du journaliste britannique emprisonné à Gaza

Le 27 avril 2007, l'AMJ a exprimé son inquiétude concernant la sécurité et le santé du journaliste britannique Alan Johnston. Johnston, correspondant de la BBC à Gaza depuis trois ans, a été enlevé par des hommes armés masqués au moment où il quittait son bureau pour rentrer chez lui dans la ville de Gaza dans la soirée du 12 mars. Vous trouverez ci-dessous la lettre envoyée au nom de l'Association Mondiale des Journaux et du World Editors Forum.

 Son Excellence Mahmoud Abbas Monsieur le Premier Ministre Ismail Haniyeh

 Ramallah
 Autorité palestinienne

 27 avril 2007

 Votre Excellence,

Nous vous écrivons au nom de l'Association Mondiale des Journaux et du World Editors Forum, qui représentent 18.000 publications dans 102 pays, pour vous faire part de notre inquiétude concernant la sécurité et l'état de santé du journaliste britannique Alan Johnston.

M. Johnston, correspondant de la BBC à Gaza depuis trois ans, a été enlevé par des hommes armés masqués au moment où il quittait son bureau pour rentrer chez lui dans la ville de Gaza dans la soirée du 12 mars. Même si peu d'informations ont filtré sur son sort ou sa condition physique depuis son enlèvement, le Premier ministre adjoint Azzam al-Ahmad a déclaré le 24 avril que M. Johnston était vivant et "en bonne santé". M. Johnston est détenu depuis plus longtemps que n'importe quel autre journaliste occidental à Gaza et, malgré les remarques positives du Premier ministre adjoint, le manque d'informations détaillées sur sa captivité suscite de vives inquiétudes.

Nous vous rappelons respectueusement que l'enlèvement de M. Johnston porte gravement atteinte à la réputation internationale de l'autorité palestinienne, et qu'il a eu lieu au détriment de la population de Gaza et de Cisjordanie. Avec la détérioration des conditions de sécurité, la capacité des journalistes à couvrir librement les territoires palestiniens est compromise, et la libre circulation de l'information est sérieusement restreinte.

Nous vous appelons respectueusement à prendre toutes les mesures nécessaires pour veiller à la libération immédiate et inconditionnelle de M. Johnston. Nous vous demandons d'user de toute votre influence pour faire cesser la pratique inquiétante des enlèvements de journalistes afin que ces derniers puissent exercer leur métier sans crainte de violence.

 Dans l'attente de votre réponse dans les meilleurs délais.

 Veuillez agréer, Votre Excellence, l'assurance de notre haute considération.

 Gavin O'Reilly
 Président
 Association Mondiale des Journaux

 George Brock
 Président
 World Editors Forum