12 Avril 2007
 
Liberté de la Presse:
La presse sous surveillance : l'AMJ lance sa campagne du 3 mai

Les attaques terroristes majeures et les menaces lancées contre des pays du monde entier ont conduit ces dernières années au renforcement généralisé des mesures de sécurité et de surveillance, des mesures auxquelles on a trop souvent recours pour réprimer le débat, les libertés individuelles et la liberté de la presse, selon l'Association Mondiale des Journaux.

Les médias de l'ensemble du globe mettront l'accent sur les dangers que ces mesures font peser sur leurs audiences lors de la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse, le 3 mai prochain. L'Association Mondiale des Journaux propose une fois de plus un dossier composé d'interviews, d'articles, d'essais, d'infographies et d'annonces à publier le 3 mai pour commémorer l'importance d'une presse libre et la nécessité de la protéger contre les attaques, même dans les démocraties.

Vous pouvez télécharger gratuitement tous ces documents, qui sont placés sous le thème "La Presse sous Surveillance", sur http://www.worldpressfreedomday.org.

Ce dossier examine les lois antiterroristes et les lois sur le secret d'état, la pénalisation des discours considérés comme une justification du terrorisme, la poursuite pénale des journalistes pour divulgation d'informations classifiées, la surveillance des communications sans autorisation judiciaire, et les restrictions sur l'accès aux données gouvernementales.

"Toutes ces mesures peuvent sérieusement affecter la capacité des journalistes à enquêter et à couvrir précisément et objectivement l'information, et donc la capacité de la presse à informer", a déclaré Timothy Balding, le CEO de l'AMJ, l'organisation de la presse mondiale.

"Il peut être en effet difficile de réconcilier les intérêts parfois conflictuels de la sécurité et de la liberté. Mais les démocraties ont la responsabilité absolue d'utiliser des normes rigoureuses pour juger si ces atteintes à la liberté sont justifiées par des préoccupations sécuritaires", a-t-il souligné. "Tel est le message clair que nous devons faire passer aux gouvernements et à leurs agences lors de la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse."

Parmi les auteurs des articles, essais, interviews et éditoriaux qui sont offerts pour publication figurent Bill Keller, Rédateur en chef du New York Times, Dinah PoKempner, Conseillère Générale de Human Rights Watch, Agnes Callamard, Directrice exécutive d'Article 19, David Banisar de Privacy International, Andrei Richter, Directeur de l'Institut de Moscou des Lois et des Politiques sur les Médias, la journaliste chinoise Gao Yu, Seamus Dooley du Syndicat National des Journalistes qui est basé à Londres, et Raymond Louw du Forum des Editeurs Nationaux d'Afrique du Sud.

En outre, ce dossier, qui est disponible en anglais, français, espagnol, allemand et russe, contient :

-  Des annonces publicitaires, produites par des agences mondiales de premier plan, ayant pour thème "la presse sous surveillance."
-  Des documents destinés à mobiliser les jeunes lecteurs, notamment des informations sur le journaliste chinois Shi Tao, lauréat de la Plume d'Or de l'AMJ, qui est en prison depuis novembre 2004 pour avoir distribué des informations sur les restrictions imposées à la presse chinoise. Ces documents comprennent une carte postale à envoyer aux autorités chinoises pour protester contre son emprisonnement.
-  Des infographies sur le nombre de journalistes tués et emprisonnés, et des dessins éditoriaux illustrant le thème de la liberté de la presse.
-  Un spot vidéo conçu pour la télévision ou les sites Web sera disponible prochainement.

Vous trouverez l'ensemble de ces documents sur htttp://www.worldpressfreedomday.org.

L'AMJ, l'organisation mondiale de l'industrie de la presse, qui est basée à Paris, défend et promeut la liberté de la presse dans le monde entier. Elle représente 18 000 journaux et regroupe 76 associations nationales d'éditeurs, des journaux et des directeurs de journaux dans 102 pays, 12 agences de presse et dix organisations de presse régionales et internationales.

Pour toute question, contactez : Larry Kilman, Directeur de la Communication, AMJ, 7 rue Geoffroy St Hilaire, 75005 Paris France. Tel : +33 1 47 42 85 00. Fax : +33 1 47 42 49 48. Portable : +33 6 10 28 97 36. E-mail : lkilman@wan.asso.fr.